Interview de Gabrielle

Voici l’interview de Gabrielle, réalisée par Linaëwen, le 08 Février 2011.

 

Bonjour, pouvez-vous, vous présenter ?

 

   Je m’appelle Gabrielle,  je suis voyante et médium de naissance et je vis à coté de vendôme, dans le Loir et cher.

Quand avez-vous eu votre première expérience de voyance ?Pouvez-vous nous parler de vos débuts en tant que voyante ?

 

   J’ai toujours eu ces capacités à percevoir l’invisible, d’aussi loin que je me souvienne. Petite fille, je voyais des choses que personne ne pouvait voir et je savais des choses qu’un enfant ne pouvait savoir. J’ai toujours été une enfant à part et il m’a fallu beaucoup de temps pour comprendre ce que j’étais. J’ai passé beaucoup de temps à observer et à laisser les images et les messages venir à moi.

   A douze ans, j’ai commencé à vouloir me documenter sur les phénomènes paranormaux et j’ai demandé à mes parents de m’acheter des livres parlant de magie pensant que ca me plairait mais au final, je n’ai pas accroché et j’ai vite mis ca de coté.

J’ai commencé à m’exercer avec un jeu de 32 cartes tout simple peu de temps après et à 15 ans, je tirais les cartes pour mes amis après l’école.

Dans la foulée, j’ai acheté un pendule en cristal avec mon argent de poche et depuis tout ce temps, il ne m’a jamais quitté,  je le porte toujours sur moi.

J’ai appris à dévellopper mes capacités médiumniques seule en pratiquant et surtout en apprenant de mes erreurs.

Depuis combien de temps pratiquez-vous la voyance ?

 

   On peut dire que je pratique la voyance depuis ma plus tendre enfance, mais de façon discrète.

    L’année 2010-2011 marque un grand tournant dans ma vie puisque j’ai décidé de ne plus me cacher, d’assumer ce don qui est en moi et qui ne demande qu’à s’exprimer pleinement.

Qu’est-ce que la voyance pour vous ?

 

   VOYANCE… C’est un concept assez difficile à décrire avec les mots du vocabulaire occidental.

Il s’agit de la capacité de voir, de sentir, de percevoir des informations que ni la vue, ni l’ouie, l’odorat ou le toucher ne sont capables de capter.

   La voyance c’est etre ouvert sur le monde et communiquer avec lui en premanence.

En quoi consiste votre métier de voyante ?

 

   Je ne fais pas de la voyance, je suis voyante, c’est-à-dire que ces capacités font partie intégrante de moi, Gabrielle, dans la vie de tous les jours.

Je suis en quelque sorte, une méssagère, une intermédiaire qui capte des informations et qui vous les retransmet.

Comment se déroule une consultation avec vous ? Quel en est son déroulement ?

 …

   Je consulte à mon cabinet uniquement sur rendez-vous. Une consultation dure en moyenne une heure (je ne chronomêtre pas !) et cela varie en fonction des personnes et des questions qui me sont posées. S’il faut rester un peu plus longtemps, on reste plus longtemps.

   Je me sers principalement des cartes, j’ai plusieurs jeux que j’utilise en fonction du type de question mais j’ai tout de même une préférence pour le jeu de 32 cartes classique et le tarot de marseille.

   Le consultant peut poser autant de questions qu’il le souhaite et apporter des photos.

   Ensuite, je dirais que chaque consultation est différente car chaque personne est unique.

   Je n’ai pas de cérémonial particulier la consultation pourrait très bien s’apparenter à une conversation ordinaire d’une heure environs, comme un entretien… à la différence que pour appuyer mes propos, je tire les cartes ou je me sers de mon pendule pour des recherches sur plan ou pour obtenir des réponses oui/non.

Avez-vous une spécialité ?

 

   J’ai comme particularité de pouvoir percevoir des images, qui me viennent par flashs ou en rêve la nuit. Je vois des scènes ou encore des visages, des défunts qui viennent à moi et qui me parlent, qui me transmettent des messages. Attention, ce n’est pas systématique à chaque consultation mais ca arrive parfois, je ne contrôle pas ces phénomènes.

Selon vous, un voyant peut il se tromper ?

 

   Biensûr, celui qui dirai le contraire serai malhonnête. La plupart du temps, la plus grande difficulté pour moi n’est pas de capter les informations ou les signes mais de les comprendre.  

   Dans la tradition populaire on dit : « Les cartes ne mentent jamais » Je suis assez d’accord avec ça, cependant, il peut arriver parfois de mal les interpéter et donc de mal transmettre le message qu’elles délivrent.

Il faut savoir également que les voyants restent des hommes et des femmes comme les autres. Personne n’est à l’abri de l’erreur.

  

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à une personne qui désire consulter un voyant et qui ne l’a jamais fait ?

 

   Rechercher un bon voyant, c’est un peu comme rechercher un bon médecin traitant : Il faut qu’il y ait une relation de confiance et que la personne se sente à l’aise avec.

   Le voyant que vous aurez choisi sera un confident et vous devez etre sûr qu’il respectera une certaine éthique vis-à-vis de vous.

   L’idéal avant de faire son choix est de bien se renseigner. Se faire recommander un voyant par une personne en qui on a toute confiance est un gage de sécurité. Il n’y a rien de mieux que le bouche à oreille.

   Il y a d’autres signes qui ne trompent pas : les propositions de voyance qui se font uniquement à distance ou uniquement par téléphone sont à éviter.

Le contact humain est à privilégier car un voyant travaille à partir de vous, de vos énergies il ne faut pas l’oublier.

   N’hésitez pas à contacter le voyant si vous hésitez encore à le consulter. Souvent, rien qu’en entendant sa voix, vous savez si la personne vous inspire confiance ou non. N’ayez pas peur de posez des questions également : Travaille t’il de façon indépendente ? Les supports utilisés, le prix, la durée…

Quel constat faites-vous aujourd’hui du monde de la voyance (ses dérives, ses bienfaits, les médias…) ?

 …

   Il faut savoir que suite au régime de Vichy, il y a eu de nombreuses mesures répressives à l’encontre des personnes pratiquant la voyance. Depuis 1994, l’exercice de la voyance n’est plus un délit prévu au code pénal !

   Aujourd’hui, grâce la médiatisation du monde de la voyance, on ne sait plus ou donner de la tête, les films, les séries télé, les émissions sur le paranormal, la publicité à la radio, dans les journaux…

   Elle a permis de donner une autre image de la voyance, une image positive ou bon nombre de voyants et médiums sont mis à contribution pour aider la police, soulagent les familles endeuillées…, le stéréotype de la voyante avec son foulard sur la tête regardant avec passion dans sa boule de cristal en répétant inlassablement « Je vois… je vois… » est obsolète !

   Là où nous devons garder les yeux ouverts c’est que cette surmédiatisation des pratiques « occultes » a laissé une grande marge de manœuvre à des escrocs et autres charlatans qui se servent du manque d’information et de la naïveté des gens pour les arnaquer et s’enrichir sans scrupules.

Certaines publicités me font mourir de rire, vous savez, vous les avez vues ou entendues tout comme moi : retour de l’être aimé en moins de 72h, chiffres du loto pour 20€, envoutements/désenvoutements garantis sans triple retour négatif, la voyance par sms : envoyez « cocu » au 62 12…

  

   Il ne faut en aucun cas perdre de vue que la voyance ne sert pas à modifier vos vies d’un coup de baguette magique. Elle sert à donner les bonnes clés afin que les personnes prennent leurs destinées en main et qu’elles puissent faire leur choix de vie sereinement et de façon éclairée.

Quelle est votre actualité ? Vos projets ?

 

   A presque 30 ans, je viens de mettre fin à une carrière d’une dizaine d’année dans le social. J’ai quitté mon confortable CDI pour faire un gigantesque saut dans le vide.

Mon objectif est de pouvoir continuer à me rendre utile et de pouvoir aider les personnes qui viendront me consulter jour après jour.

   J’ai crée récement mon cabinet de voyance et je suis déclarée auprès des services de l’URSSAF. Il ne me reste plus qu’à promouvoir mon activité afin de pouvoir avoir une clientèle et ainsi vivre décement de ma passion.

… 

Avez-vous un mot à ajouter sur la voyance en général ?

 

J’en ai déjà dit pas mal non ?

    J’invite tout le monde à venir lire régulièrement sur mon blog qui a été magnifiquement reconçu par Linaëwen pour lire, échanger et apprendre à mieux nous connaître.

   Si vous avez d’autres questions à me poser ou tout simplement un commentaire à faire, n’hésitez pas : Les blogs se nourrissent de vos commentaires.

 …

Merci à vous d’avoir répondu à toutes ces questions.

Linaëwen

Publicités

Une réflexion sur “Interview de Gabrielle

  1. Coucou Gabrielle, j’ai lu une bonne partie de votre blog bien conçu. J’ai eu beaucoup de plaisir à vous lire. Vous me faites penser à Anita, une de mes meilleures amies. Elle est généreuse et artiste peintre. Je la considère comme ma soeur. Enfin, j’aurais plein de choses à vous dire car je me sens en totale empathie avec vous. Je vous embrasse. Michel.Darnal

Ajouter un message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s